La Fédération Française du Bâtiment est une organisation professionnelle qui a pour but de représenter et défendre les entreprises de bâtiment
auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des autres acteurs de la construction.

Le Bâtiment, une richesse pour la France

Twitter FFB

espace adhérent

espace adhérent

Email utilisateur :

Mot de passe

Mémoriser ses identifiants

OK

Actualités

Jacques Chanut reçu par Brune Poirson, Secrétaire d’Etat en charge de la transition écologique

Le 05 juillet 2018
A l’occasion de ce rendez-vous, le 3 juillet dernier, le Président a tenu à exposer à la Ministre l’ensemble des actions déjà menées par la Profession en faveur de l’économie circulaire et du recyclage des déchets de Bâtiment.

Dans ce secteur, la France atteint un taux de valorisation des déchets d’environ 65%, se rapprochant ainsi de ses engagements européens (70% d’ici 2020) : un niveau qui place la Profession dans une situation d’exemplarité.

 

La ministre estime néanmoins qu’il faut aller encore plus loin. Toutefois, Jacques Chanut a très clairement indiqué que cette ambition ne devait en aucun cas prendre la forme d’une opération punitive, avec taxe à la clef. La mise en place d’une « REP »* bâtiment, envisagée par certains acteurs en dépit de toute consultation préalable, ne constitue en aucun cas une voix souhaitable. Elle pourrait même avoir les effets contraires à ceux escomptés en freinant les initiatives de tri sur chantier.

 

Le Président a proposé à la ministre de poursuivre les échanges avec les représentants de la filière afin de trouver des solutions alternatives. La multiplication des sites de collectes sur l’ensemble du territoire, réclamée de longue date par la FFB, apparaît d’ores et déjà comme un préalable indispensable.

 

Par ailleurs, l’intensification des contrôles à l’encontre du travail illégal, tout particulièrement chez les particuliers, est également une action à prendre en compte pour limiter le fléau des dépôts sur la voie publique et des décharges sauvages.

 

Enfin, Jacques Chanut a incité la ministre à peser de tout son poids au cours des arbitrages gouvernementaux de l’été afin de préserver les dispositifs incitatifs en faveur de la rénovation énergétique (« Prime Hulot », TVA, Eco-PTZ). Une action globale du secteur du BTP dans la préservation environnementale n’aurait aucun sens sans un programme ambitieux de rénovation du parc de logements. Au-delà des objectifs budgétaires de court terme, il est question ici de cohérence.

 

*REP : responsabilité élargie du producteur.


Le 05 juillet 2018