La Fédération Française du Bâtiment est une organisation professionnelle qui a pour but de représenter et défendre les entreprises de bâtiment
auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des autres acteurs de la construction.

Le Bâtiment, une richesse pour la France

Twitter FFB

espace adhérent

espace adhérent

Email utilisateur :

Mot de passe

Mémoriser ses identifiants

OK

Vous êtes ici > > > >

OK

Bâtimétiers N° 8 - 2007 | Enveloppe

« ETICS »

Pas de travaux d'entretien sans étude préalable

Depuis deux ans, des règles professionnelles aident à prévenir le risque de sinistre dans l'entretien des systèmes d'isolation par l'extérieur (Etics). Rappel des points clés.

L'isolation thermique d'un bâtiment par l'extérieur - plus exactement ce que les normes européennes dénomment « systèmes composites d'isolation thermique extérieure » (Etics) - est un complexe. Entre l'isolant appliqué sur la paroi et la finition (revêtement plastique épais ou semi-épais), s'intercalent successivement l'armature, les couches d'enduits intermédiaires et l'impression. Cette dernière ne doit surtout pas être négligée quand vient le moment de l'entretien ou de la rénovation. En effet, le lavage suivi d'une application de peinture, qui conviendrait pour une façade classique, risquerait dans ce cas d'aggraver le dommage, de révéler une malfaçon ou de créer une tension pouvant aboutir en très peu de temps à un décollement, voire à la destruction du système.
Pour prévenir ce risque et la sinistralité sur l'entretien et la rénovation des Etics, une commission de spécialistes réunissant maîtres d'oeuvre, fabricants et bureaux de contrôle autour de l'UPPF-FFB (Union professionnelle Peinture Finitions) et du SFJF-FFB (Syndicat français des joints et façades), a élaboré et publié, en décembre 2004, des règles professionnelles (1). Leur domaine d'application est clairement défini : il vise « les procédés comportant un isolant de type polystyrène expansé ou laine minérale, collés et/ou fixés mécaniquement, recouverts d'un système enduit mince (épaisseur inférieure à 10 mm) constitué d'une couche de base armée et d'un revêtement à base de liant organique (émulsion vinylique ou acrylique généralement) ou de liant silicaté ».

DIAGNOSTIC INDISPENSABLE

Le point essentiel de ces règles est de prescrire une étude préalable avant toute opération d'entretien ou de rénovation, et ceci dès le premier mètre carré à traiter. L'étude est à la charge du maître d'ouvrage et devra être effectuée par un organisme qualifié, expert ou bureau de contrôle, et deviendra une pièce contractuelle du marché d'entretien ou de rénovation.
Cette étude a pour but d'identifier le système Etics qui a été appliqué, de s'assurer qu'il a été mis en œuvre en respectant les prescriptions de l'Avis technique, et de caractériser les désordres observés pour définir une solution adaptée. Ces dommages sont répertoriés en quatre types, classés de I à IV par les règles (voir tableau). Les désordres autres ou plus importants qui peuvent être constatés, tel un décollement partiel de l'isolant, conduiront le maître d'ouvrage à solliciter les entreprises habilitées à réaliser des travaux de rénovation plus lourds, du type pelage, dépose ou mise en œuvre d'un bardage.
Clarifiant le rôle de chacun, l'étude préalable met le maître d'ouvrage à l'abri d'un défaut et protège l'entreprise, dont le devoir de conseil se trouve transféré à l'organisme qualifié.

TYPES DE DÉSORDRES DE SYSTÈMES ETICS ET SOLUTIONS CORRESPONDANTES

Recensement des désordres
lors du diagnostic
Type d'étude
Solution à retenir
Désordres esthétiques
TYPE I (encrassement)
Annexe B1 des règles/TD> K1 Film mince
TYPE II (encrassement, faïençage) K2 Film semi-épais
Désordres mécaniques
TYPE III (encrassement, faïençage,
microfissuration localisée sauf aux
joints de plaques)
Annexes B1 + B2 des règles K3 Film semi-épais
ou épais
Type IV (encrassement, faïençage,
microfissuration non généralisée
au droit des joints de plaques)
K4 Film épais

POUR EN SAVOIR PLUS

- UPPF-FFB, tél. : 01 40 69 53 73.
- SFJF-FFB, tél. : 01 56 62 10 03.

(1) Sur demande auprès de DTSB Éditions, tél. : 01 56 62 10 00.