La Fédération Française du Bâtiment est une organisation professionnelle qui a pour but de représenter et défendre les entreprises de bâtiment
auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des autres acteurs de la construction.

Le Bâtiment, une richesse pour la France

espace adhérent

espace adhérent

Email utilisateur :

Mot de passe

Mémoriser ses identifiants

OK

Le bâtiment et vous

Travaux

ITE - Mise en oeuvre et exécution

Quelle sont les règles de mise en œuvre des différents systèmes d’ITE ?

En attente d’un NF DTU ou règles professionnelles, des Recommandations professionnelles RAGE, des Avis techniques (ATec), des Documents Techniques d’Application (DTA) et des Cahiers des Prescriptions Techniques d’emploi et de mise en œuvre (CPT) définissent de façon précise les conditions de mise en œuvre des différents systèmes d’isolation par l’extérieur.

Pour en savoir plus, consultez la rubrique dédiée de votre espace adhérent.

Existe-t-il différents types d’isolant et quels sont les critères de choix ?

Oui, il existe des isolants de type polystyrène expansé (PSE), mousses polyuréthanes, fibres de bois, laines minérales, verre cellulaire, etc. Concernant le choix, il convient de se reporter à l’Avis technique (ATec) ou au Document Technique d’Application (DTA) du système d’isolation thermique retenu.

Quels sont les principaux points singuliers en ITE et comment les traiter ?

Le traitement des points singuliers est fondamental. Très souvent, c’est de leur qualité de réalisation que dépendent la tenue des ouvrages dans le temps et la performance du système.

Parmi les points singuliers les plus fréquents, on peut citer : 

  • Création, maintien, ou amélioration des dispositifs de ventilation

  • Ancrages (garde-corps, volets, rambardes…) : en assurant l’étanchéité des ancrages d’éléments métalliques

  • Arrêt bas (en soubassement) : par bavettes, profilés ou autres accessoires

  • Arrêt en angle : par cornière d’angle

  • Arrêt sous débord : par profilés ou autres accessoires

  • Arrêt en acrotère : par bavettes, profilés ou autres accessoires

  • Arrêt en pointe de pignon : par bavettes, profilés ou autres accessoires

  • Encadrement de baie et d’ouvertures

  • Liaisons de l’isolation avec les autres matériaux de façade (béton, enduits, bois, métaux…)

  • Accessoires de recueil des eaux pluviales (chêneaux, gouttières, descentes, culottes, boîtes à eau…) : en adaptant les fixations

  • Différence de nu de façade : en étudiant une solution évitant toute stagnation ou infiltration potentielle d’eau

  • Passage de câbles

  • Parties enterrées

  • Arrêt sur balcon

  • Etc.

L’isolation thermique par l’extérieur génère-t-elle des déchets ?

Oui, il conviendra d’étudier la possibilité de valoriser ces déchets. Des filières de traitement existent pour la plupart d’entre eux.

Consultez le site www.dechets-chantier.ffbatiment.fr