Enquête flash FNTP - avril 2020 : analyse des résultats en Provence-Alpes-Côte d’Azur

10:5620/04/2020
Rédigé par

D’abord que les entreprises ont été une nouvelle fois nombreuses à répondre : 124 répondants, soit 14,6% de l'ensemble des adhérents de la région - 1,2 milliard d'€ de CA, soit 29% du CA total de Provence-Alpes-Côte d’Azur

Même si cette enquête n’a évidemment pas la rigueur et la valeur statistiques des enquêtes habituelles de la FNTP, elle permet de dresser un bilan de la situation et des prévisions des entreprises. Elle permet aussi de recenser les difficultés et conditions pour une reprise de l'activité.

 

1.       Qu’au 10 avril, 67% des entreprises sont toujours à l’arrêt (contre 85% au 26 mars).

2.       Qu’il existe une volonté de redémarrer rapidement :

·         Parmi les entreprises à l'arrêt, 53% envisagent une reprise de leur activité d'ici la fin du mois d'avril, c’est à comparer aux 60% au niveau national. Ce qui traduit une volonté mitigée de reprise rapide !

·         Pour les entreprises ayant déjà repris leur activité, le niveau d'activité global s'élèverait à 40% en moyenne à date.

 

3.       Que la reprise de l'activité ne pourra être que progressive :

Pour les mois à venir, les entreprises anticipent un niveau de chiffre d'affaires de 25% à fin avril, de 47% à fin mai et de 68% à fin juin par rapport à la "normale". Les enquêtes futures permettront de suivre les évolutions réelles par rapport à ces projections.

 

4.       Que le rattrapage de la perte d'activité d'ici la fin de l'année semble impossible pour 71% des entreprises, 21% manquant de visibilité.

 

5.       Que de multiples freins entravent la reprise :

Toutes les problématiques sont jugées importantes,

-          Mais le manque d'approvisionnement en EPI semble être le frein majeur à la reprise pour les entreprises. Ce frein est considéré comme très important par 74% des entreprises.

-          Les difficultés avec les donneurs d’ordre sont considérées comme très importants pour 54% des entrepreneurs

-          Le manque d’approvisionnement en matériaux/matériels sont jugés importants ou très importants par environ 50% des répondants.

-          L'indisponibilité du personnel vient au dernier rang des freins pour les entreprises (elles ne sont que 30% à considérer ce frein comme important ou très important).

Parmi les difficultés rencontrées actuellement, 2 sujets (jugés importants à très importants) émergent : 55% la baisse de la productivité des salariés et 66% la faiblesse du nombre d’appels d’offres.

Contenu réservé aux adhérents FFB

  • Profitez aussi de conseils et de soutien

    Des services de qualité, de proximité, avec des experts du Bâtiment qui connaissent vos enjeux métier et vous accompagnent dans votre quotidien d'entrepreneur.

  • Intégrez un réseau de 50 000 entreprises

    La FFB est fière de représenter toutes les entreprises du bâtiment, les 2/3 de nos adhérent(e)s sont des entreprises artisanales.

  • Bénéficiez des dernières informations

    Recevez Bâtiment actualité 2 fois par mois pour anticiper et formez-vous aux évolutions des métiers ou de la législation.

Pour contacter facilement votre fédération et accéder aux prochaines réunions
Vous n'êtes pas adhérent et vous cherchez une information ?