La Fédération Française du Bâtiment est une organisation professionnelle qui a pour but de représenter et défendre les entreprises de bâtiment
auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des autres acteurs de la construction.

Le Bâtiment, une richesse pour la France

Twitter FFB

espace adhérent

espace adhérent

Email utilisateur :

Mot de passe

Mémoriser ses identifiants

OK

Vous êtes ici > > > >

OK

Bâtimétiers N° 28 - 2012 | FINITIONS/AMÉNAGEMENT

SEL et SPEC

Ne pas confondre étanchéité et protection à l'eau sous carrelage

La présence d'eau (vapeur ou liquide) en locaux intérieurs peut conduire à des désordres importants. Les supports non conventionnels tels que le bois, la chape sèche, la plaque de plâtre enrobée de carton, la brique montée au plâtre, le plâtre manuel ou projeté, doivent être préparés. D'autres supports comme la brique montée au mortier ou le béton cellulaire sont insensibles à l'eau mais ne sont pas imperméables. Pour protéger ces supports en locaux humides, deux solutions existent, utilisées en fonction de l'intensité de l'exposition à l'humidité des parois du local et de la nature des supports : les systèmes de protection à l'eau sous carrelage (SPEC) et les systèmes d'étanchéité liquide (SEL). Deux systèmes qui présentent des similitudes mais aussi des distinctions fondamentales, comme le montre le tableau ci-dessous.

 


Systèmes d'étanchéité liquide (SEL) Systèmes de protection à l'eau sous carrelage (SPEC)
Procédé Application de produits liquides ou pâteux formant par
séchage ou polymérisation un revêtement d'étanchéité.
Application de produits liquides qui forment une membrane
par séchage, ou encore de nattes ou de films.
Fonction Les SEL assurent l'étanchéité des planchers intermédiaires
intérieurs dans les locaux humides, celle des murs et des
cloisons sur lesquels ils se relèvent. Ils peuvent aussi rester
apparents.
Les SPEC n'ont pas vocation à assurer l'étanchéité d'un
ouvrage, mais à rendre ces supports admissibles à la pose
collée de carrelage (par exemple : support à base de plâtre ou
de bois).
Domaines
d'emploi
Le plus souvent utilisés en étanchéité des sols, les SEL peuvent
couvrir les mêmes domaines d'emploi que les SPEC.
On distingue deux classes :
• SP2, utilisable en revêtement directement accessible ;
• SP3, utilisable sous protection dure rapportée, en particulier
carrelage scellé ou collé (support de pente minimale : 1 %).
En cas de protection par carrelage collé, seuls les locaux P2
et P3 sont visés (au sens du classement UPEC des locaux en
vigueur).
Le plus souvent utilisés en mur intérieur dans les locaux :
• EB + privatif (par exemple, zone d'emprise du receveur
dans une salle d'eau à usage individuel) ;
• EB + collectif (par exemple, vestiaires collectifs) ;
• EC (par exemple, douches collectives) ; suivant la nature du
support.
Règles de l'art « Règles professionnelles concernant les travaux d'étanchéité
à l'eau, réalisés par application de SEL sur planchers
intermédiaires », édition de mars 2010.
NF DTU 52.2 partie 1-1-1. Il indique d'une façon générale et
suivant les degrés d'exposition à l'eau des locaux, les supports
admis en pose collée directe et les supports admissibles sous
réserve de l'application préalable d'un SPEC.
Homologation
des systèmes
Attestation de conformité (cahier des charges) - Dossier
technique qui caractérise et spécifie le procédé. Il est
obligatoirement accompagné d'une attestation de conformité
aux spécifications de performance de ces règles, visée
par un organisme tiers. Il peut aussi faire l'objet d'un Avis
technique qui atteste son aptitude à l'emploi.
Avis techniques (ATec) formulés par le GS 13 et diffusés par le
CSTB. Chaque ATec atteste de l'aptitude à l'emploi du système
concerné. Il liste les supports admis en sol et murs selon le
degré d'humidité des locaux et l'étendue des surfaces à revêtir.
Il précise les produits et colles à utiliser et décrit le traitement
des points singuliers. Se procurer l'ATec du produit est
indispensable, comme de suivre ses prescriptions spécifiques.
Entreprises
intervenantes
Entreprises d'étanchéité (qualification Qualibat 3242).
Entreprises de carrelage-revêtement-mosaïque
(qualification Qualibat 6343).
Entreprises de carrelage-revêtement-mosaïque
(qualifications Qualibat 6312 et 6313).
Garantie La garantie décennale couvre l'étanchéité de l'ouvrage
et la pérennité de la fixation du carrelage, en cas d'utilisation
sous carrelage collé, dans la mesure où le décollement du
carrelage entraînerait l'impropriété à destination de l'ouvrage.
Elle peut être décennale, le décollement du revêtement carrelé
pouvant entraîner l'impropriété à destination de l'ouvrage.
Pour en savoir plus
  • UNECB-FFB (Union nationale des entrepreneurs céramistes du bâtiment)
  • CSFE-FFB (Chambre syndicale française de l'étanchéité)