La Fédération Française du Bâtiment est une organisation professionnelle qui a pour but de représenter et défendre les entreprises de bâtiment
auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des autres acteurs de la construction.

Le Bâtiment, une richesse pour la France

Twitter FFB

espace adhérent

espace adhérent

Email utilisateur :

Mot de passe

Mémoriser ses identifiants

OK

Vous êtes ici > > > >

OK

Bâtimétiers N° 29 - 2012 | ÉQUIPEMENTS TECHNIQUES

Installations solaires thermiques

Un NF DTU renouvelé en profondeur

Plus que le fruit d'une révision, le NF DTU 65.12 remanié est un nouveau référentiel fixant les règles de mise en œuvre et précisant l'ensemble des équipements techniques indispensables au bon fonctionnement d'une installation solaire thermique avec des capteurs vitrés.

Depuis novembre dernier, les professionnels de la plomberie et du génie climatique disposent d'une version profondément remaniée du NF DTU 65.12 « Installations solaires thermiques avec des capteurs vitrés ». Ce nouveau référentiel se compose désormais d'un Cahier des clauses techniques, d'un Cahier de critères généraux de choix des matériaux et d'un Cahier des clauses spéciales. Remplaçant la version précédente de 1987, il réunit l'ensemble des techniques et équipements intégrés par les professionnels depuis plus de vingt ans, et bénéficie d'un retour d'expérience suffisamment significatif pour pouvoir rejoindre le domaine traditionnel. Le nouveau texte est un NF DTU de travaux. Il traite de la réalisation des installations solaires thermiques, de la mise en œuvre des capteurs solaires à la boucle de transfert et au stockage de l'eau chaude, sans oublier les équipements de sécurité (vase d'expansion, purgeurs au niveau des capteurs, soupapes de sécurité au niveau de la boucle de captage),  aussi bien pour les chauffe-eau solaires individuels que pour les systèmes collectifs de production d'eau chaude et de chauffage. Il ne traite pas, en revanche, du dimensionnement des installations et se concentre sur la partie hydraulique du captage. Il n'aborde donc pas la mise en œuvre des panneaux solaires assurant la fonction de couverture : un domaine qui reste sous la procédure de l'Avis technique.

Capteurs sous vide et systèmes autovidangeables

Parmi les nouveautés importantes, le NF DTU tient compte, dans ses critères de choix des matériaux, des spécificités des capteurs sous vide. L'avantage de cette technologie est d'améliorer le rendement des installations grâce aux tubes sous vide et de permettre de s'affranchir davantage des problèmes d'orientation ou d'inclinaison insuffisante des capteurs. Autre technologie intégrée au NF DTU : les systèmes autovidangeables, conçus pour apporter une réponse au problème du gel tout en améliorant le rendement des installations. Ces systèmes comprennent un réservoir tampon qui permet une régulation programmée : en l'absence de montée en température en raison d'un ensoleillement insuffisant, le fluide est stocké dans un réservoir situé en zone hors gel ou dans le volume de l'échangeur. Dès lors, les canalisations exposées au gel ne sont plus en eau et ne risquent plus d'éclater. Autre avantage du système, il n'est pas nécessaire de rajouter de l'antigel, qui protège l'installation mais en pénalise le rendement. A contrario, en cas de surpression liée à un ensoleillement excessif, le système fonctionne de la même façon : les capteurs sont vidés du fluide, qui migre vers le réservoir tampon, et l'installation est ainsi autovidangée. La commission de normalisation a considéré que le retour d'expérience sur ce type de technologie, qui correspond à une protection maximale de l'installation, est suffisamment probant pour qu'il puisse être intégré au domaine traditionnel.

Sécurité et maintenance

Là où l'ancienne version se contentait de dire qu'il fallait protéger l'installation de la surpression, le nouveau NF DTU 65.12 traite de l'ensemble des équipements de sécurité qui concourent à son bon fonctionnement. Il est notamment question du vase d'expansion du circuit primaire de captage, dont la fonction est d'absorber la dilatation du fluide qui se produit dans le circuit fermé de l'installation en cas de montée en pression excessive. Un dispositif d'expansion permet également d'éviter le déclenchement intempestif des soupapes de sécurité en fonctionnement normal, ce qui entraînerait une perte de fluide et une baisse de pression, donc un déficit de rendement de l'installation. Cet équipement est indispensable pour toute installation à circulation forcée, mais pas pour les systèmes autovidangeables, qui possèdent déjà un réservoir tampon remplissant cette fonction. Précision importante, le nouveau NF DTU comprend une annexe consacrée au dimensionnement du vase d'expansion, qui doit tenir compte notamment du volume de fluide présent dans la boucle, de la distance entre les capteurs et le vase, ainsi que de la pression de tarage de la soupape de sécurité. La nouvelle version du référentiel comprend aussi une partie consacrée aux essais et à la mise au point des installations au moment de la livraison. Les phases de remplissage et de démarrage de l'installation solaire s'accompagnent notamment de contrôles de fonctionnement et d'un paramétrage de la régulation. D'autre part, un ensemble de pratiques est désormais rendu systématique pour améliorer la maintenance des installations, notamment le raccordement des soupapes à un réservoir récupérateur, et la mise en œuvre des vannes de remplissage et de vidange en vue du renouvellement du fluide caloporteur. Une annexe informative donne les épaisseurs courantes de calorifuge de la boucle de captage, afin de minimiser les pertes de calories lors des transferts et de prévenir les risques de brûlures liés aux températures élevées
du fluide caloporteur.

DEUX CONFIGURATIONS D’INSTALLATIONS fréquemment rencontrées.
Le CESI autovidangeable est une nouveauté du NF DTU 65.12 remanié.

Pour en savoir plus
  • UECF-FFB (Union des entreprises de génie climatique et énergétique de France), www.uecf.fr

  • UNCP-FFB (Union nationale des chambres syndicales de couverture et de plomberie de France), www.uncp.ffbatiment.fr