La Fédération Française du Bâtiment est une organisation professionnelle qui a pour but de représenter et défendre les entreprises de bâtiment
auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des autres acteurs de la construction.

Le Bâtiment, une richesse pour la France

Twitter FFB

espace adhérent

espace adhérent

Email utilisateur :

Mot de passe

Mémoriser ses identifiants

OK

Vous êtes ici > > > >

OK

Bâtimétiers N° 33 - 2013 | INNOVATION

Concept

Une cuisine adaptée à tous

Au-delà des contraintes, la réglementation sur l'accessibilité incite les entreprises à innover. En Alsace, L'Arche du bois a ainsi conçu une cuisine multi-générations.

Faire rimer accessibilité et design n'est pas toujours aisé. Ce défi, Denis Clément, dirigeant de l'entreprise alsacienne L'Arche du bois, a pourtant décidé de le relever fin 2010. En étudiant alors les solutions proposées sur le marché, il constate que le mobilier destiné aux personnes handicapées ou à mobilité réduite est souvent stigmatisant. Avec son entreprise spécialisée dans l'agencement et la fabrication de mobilier sur mesure, il choisit de s'intéresser à la cuisine. « J'ai voulu créer un concept qui s'adapte à tous », explique-t-il. Neuf mois ont été nécessaires pour réaliser la cuisine Easy. En 2011, L'Arche du bois présente son concept lors d'une exposition au Conseil général du Bas-Rhin, à Batimat et à la Foire de Paris. En 2012, l'Institut français du design récompense l'entreprise pour sa démarche innovante.

UNE ÉTUDE POUSSÉE DES BESOINS

Avant de démarrer la conception de la cuisine Easy, Denis Clément est allé à la rencontre de personnes âgées et de personnes handicapées afin de connaître précisément leurs attentes. Une problématique a également retenu son attention : plus de 20 % des accidents domestiques se produisent dans la cuisine. En s'appuyant sur les conseils de gérontologues, médecins et ergothérapeutes, diverses solutions ont été imaginées pour pallier les risques de coupures, brûlures ou chutes. « Tous les tiroirs sont à sortie totale afin d'amortir la fermeture et d'éviter les coupures de doigts », indique par exemple le chef d'entreprise. La cuisine Easy a été pensée pour limiter les déplacements — elle occupe un espace de 9 m² — tout en permettant la rotation d'un fauteuil roulant. Elle est composée, d'un côté, d'un ensemble comprenant un four, un plan de travail avec des plaques de cuisson, un réfrigérateur et des placards. La particularité du plan de travail est qu'il peut s'adapter à la taille de l'utilisateur : il peut s'élever de 10 cm ou descendre de 30 cm grâce à un système de vérins. Quant au four, situé à moins d'un mètre du plan de travail, il possède une porte escamotable et il est équipé de grilles sur rails qui évitent les chutes de plats. En vis-à-vis, se trouve un îlot avec un large plan de travail, un lave-vaisselle situé à hauteur de la main et un évier rétro-éclairé pour une meilleure visibilité. L'épine dorsale de la cuisine est une main courante intégrée aux deux plans de travail. Rétro-éclairée elle aussi, elle constitue à la fois un repère visuel et un support permettant de se rattraper ou de se relever en cas de chute. Pour ses atouts à la fois esthétiques et fonctionnels, Denis Clément a choisi d'utiliser le corian comme matériau de revêtement. « Cette résine minérale se travaille comme le bois et a l'avantage de pouvoir être thermoformée », précise-t-il. À noter que l'absence de joint permet un nettoyage plus aisé. L'innovation du concept réside aussi dans l'utilisation des nouvelles technologies de l'information pour le pilotage de la cuisine et de son environnement. L'éclairage, la montée et la descente du plan de travail, des placards et du lave-vaisselle, l'ouverture du robinet et le démarrage de la hotte peuvent s'effectuer avec une commande universelle, sur place ou à distance via un smartphone ou une tablette numérique. Denis Clément est allé plus loin en y ajoutant un système d'alerte : « Nous avons installé des capteurs dans le placard destiné à l'épicerie sèche, dans le réfrigérateur et sur le mitigeur ; un texto est envoyé aux proches si la personnes ne s'est pas alimentée pendant 24 heures, et si elle n'a pas consommé d'eau durant 12 heures », explique-t-il. Avec le recul, le plus compliqué, juge-t-il, a été de trouver des solutions techniques aux différentes problématiques. De nombreuses recherches ont notamment été nécessaires pour trouver le système de vérins qui permet de régler la hauteur du plan de travail et de la table de cuisson. Aujourd'hui, après la cuisine Easy, Denis Clément envisage de créer une salle de bains adaptée à tous.

Pour en savoir plus

www.arche-du-bois.com/cuisine-easy