La Fédération Française du Bâtiment est une organisation professionnelle qui a pour but de représenter et défendre les entreprises de bâtiment
auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des autres acteurs de la construction.

Le Bâtiment, une richesse pour la France

Twitter FFB

espace adhérent

espace adhérent

Email utilisateur :

Mot de passe

Mémoriser ses identifiants

OK

Vous êtes ici > > > >

OK

Bâtimétiers N° 13 - 2008 | FINITIONS/AMÉNAGEMENT

PLAFOND TENDU

Un produit qui redevient à la mode

Malgré une mise en œuvre délicate, le plafond tendu possède de nombreux avantages : intérêt esthétique, absence de poussière sur les chantiers, courte immobilisation des pièces concernées. Des atouts que le public commence à reconnaître.

Nombreux sont les produits dont la qualité est reconnue par les professionnels mais qui demeurent ignorés du public. Le plafond tendu en fait partie. Malgré une médaille reçue à Batimat en 1975 et plusieurs distinctions à travers le monde, ce produit aux innombrables possibilités est toujours mal connu. « Au cours des années 1980, les architectes avaient donné ses heures de gloire à ce plafond en polychlorure de vinyle en l'utilisant dans la décoration des magasins en version brillante », se souvient Jérôme Dine (Azur Déco), artisan à Naours (Somme). Mais les années 1990 n'avaient pas été pour autant celles du « décollage ». Un tel constat pourrait bien appartenir au passé. « Le particulier éprouve un intérêt croissant pour le plafond tendu, qui redevient à la mode depuis peu grâce aux émissions "déco" à la télévision, se réjouit Jérôme Dine. De même, les prescripteurs redécouvrent ses vertus esthétiques. Il est vrai que le plafond tendu n'a pas son pareil pour moderniser une pièce grâce à ses laques profondes ou encore translucides. Associé à des spots, il permet la redistribution de l'éclairage dans la pièce. On peut rendre le plafond lumineux en installant au-dessus de la toile, et avant la pose, un éclairage de réglettes ou de néons trichromiques (RGB), ce qui nécessite 20 cm de réserve. »

Éviter l'à-peu-près

Rappelons que le DTU 58.2 de décembre 2007 décrit les conditions de mise en œuvre des plafonds tendus avec un dispositif d'ancrage. Si cette réalisation semble être à la portée de tous les professionnels de la décoration, elle ne supporte, dans les faits, aucun à-peu-près. « C'est du sur mesure, reprend Jérôme Dine. Lors de notre visite chez le client pour le devis, nous prenons les cotes (périmètre et diagonale). L'usine assemble la toile à la forme de la pièce en soudant par haute fréquence entre eux les lés de PVC. Ensuite, un hayon souple est soudé pour nous permettre d'accrocher la pièce dans la lisse périphérique. Le fabricant garantit les soudures pendant 10 ans. »

Sur chantier, la pose des profils demande une bonne appréhension des supports (traction de 30 kg/ml). De même, l'intégration des luminaires, de la ventilation et des sprinklers requiert une préparation minutieuse et précise afin d'éviter tout déchirement pendant la durée de vie du plafond, prévue pour plus ou moins 30 ans. « Par ailleurs, il faut respecter dans la pièce une température de 35° à 40° C lors de la pose afin d'assurer une bonne souplesse à la toile et nous permettre de la tendre », précise Jérôme Dine. Pour lui, le plafond tendu représente un produit complémentaire à l'activité du peintre. Il croit en son avenir, à condition de savoir le vendre à la clientèle, ce que confirme Fabrice Pollet (voir encadré).

« Savoir mettre en avant les qualités du plafond tendu »

Fabrice Pollet, PDG de Pollet Peinture, Ingre (Loiret).

« Le plafond tendu est un produit au rendu exceptionnel en rénovation. Pourtant, les clients éprouvent toujours certaines craintes à son égard. Ils doutent à tort de sa solidité et de sa durabilité. Il faut donc savoir mettre en avant ses qualités, pas seulement sur le plan esthétique. L'installation d'un plafond tendu ne dégage pas de poussière ni d'odeurs de peinture. Elle ne nécessite qu'une seule journée de travail. Quant au prix, plutôt élevé il est vrai - en tout cas pour le plafond tendu à chaud -, il est compensé par l'existence de la garantie décennale : le client investit sur le long terme. Mon entreprise effectue régulièrement des réalisations dans ce domaine. Par exemple, nous avons réalisé un grand salon de mariage dans une mairie. Le plafond tendu est une bonne alternative au plafond "déco" en staff. C'est également un bon produit pour les résidences de luxe. En revanche, je le déconseille pour les cuisines à cause des graisses qui se déposent sur la toile, et pour les salles de bains à cause des aérosols (laques) et des huiles de bains, très difficiles à nettoyer sur les tendus laqués. »

Pour en savoir plus

UPPF-FFB (Union professionnelle peinture finitions), tél. : 01 40 69 53 73, www.uppf.ffbatiment.fr