La Fédération Française du Bâtiment est une organisation professionnelle qui a pour but de représenter et défendre les entreprises de bâtiment
auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des autres acteurs de la construction.

Le Bâtiment, une richesse pour la France

Twitter FFB

espace adhérent

espace adhérent

Email utilisateur :

Mot de passe

Mémoriser ses identifiants

OK

Vous êtes ici > > > >

OK

Bâtimétiers N° 37 - 2014 | ÉQUIPEMENTS TECHNIQUES

Photovoltaïque

Le dimensionnement, clé de l'autoconsommation

La hausse prévisible du prix de l'électricité et la baisse du coût des modules photovoltaïques ouvrent la voie au développement de l'autoconsommation dans le bâtiment.

Selon le coût de production de l'électricité, le prix de celle réinjectée sur le réseau public et la part d'électricité autoconsommée, le nouveau modèle d'autoconsommation peut devenir un investissement rationnel. Sa rentabilité se décompose de la façon suivante : d'un côté, la part évitée sur la facture d'électricité, correspondant à la quantité d'électricité produite et consommée sur place au lieu d'être soutirée au réseau ; de l'autre, la part injectée sur le réseau. Pour s'inscrire dans une démarche d'autoconsommation, il est indispensable de concevoir « au plus juste » l'installation photovoltaïque. Cela passe en premier lieu par une étude de dimensionnement de la centrale photovoltaïque : si la production du champ photovoltaïque est mal dimensionnée par rapport à la consommation du bâtiment, le risque est qu'une grande partie de l'électricité générée soit injectée sur le réseau, entraînant un taux d'autoconsommation faible.
Le dimensionnement en autoconsommation nécessite donc la connaissance, d'une part, des profils prévisionnels de production de l'installation photovoltaïque (en puissance, selon le mois de l'année), d'autre part, des profils prévisionnels de consommation électrique du bâtiment (en puissance, selon le mois de l'année et le jour de la semaine). Une fois ces profils identifiés, leur superposition permet de définir la part d'électricité autoconsommée. Les profils de production dépendront de la puissance de l'installation, de son orientation, de son inclinaison et des ombres portées sur le champ photovoltaïque. Les profils de consommation sont plus difficiles à évaluer car ils dépendent de l'activité du bâtiment et du comportement des occupants. Ils doivent tenir compte des principaux postes de consommation électrique du bâtiment, en y associant des profils d'utilisation. L'évaluation est plus facile pour les secteurs industriels et tertiaires. C'est l'une des raisons qui a incité la société Team Réseaux (et sa filiale dédiée Team Sun), située à Évreux, à promouvoir l'autoconsommation dans ce secteur. Pour Éric Pain, son directeur général, « dans une offre en autoconsommation, on ne peut pas être dans l'approximatif. Il faut une approche intégrée de A à Z de tout le processus de production et de consommation afin d'apporter au client les meilleures réponses ». Car celui-ci est avant tout sensible aux questions de rentabilité et d'économies qu'une installation peut engendrer à plus ou moins long terme. « En amont de l'offre, il convient de réaliser une étude complète permettant d'effectuer une analyse horaire de la puissance appelée sur une année entière de consommation », précise Éric Pain, pour qui l'un des objectifs à poursuivre est de maintenir le volume de vente sous les 20 % de la production de l'installation. « Ensuite, les courbes de production mensuelles-horaires sont superposées aux courbes de consommation mensuelles-horaires fournies par EDF, ce qui permet d'apprécier la synchronisation production/consommation et d'en tirer les règles de limite de puissance installable. »

 

 

UNE SOLUTION D'AVENIR

Le dimensionnement d'une installation photovoltaïque en autoconsommation nécessite une expertise au cas par cas, très différente du modèle d'injection totale sur le réseau (lequel ne tient pas compte des consommations). L'autoconsommation de l'électricité photovoltaïque est une solution d'avenir, naturelle, cohérente et de plus en plus compétitive, qui se substituera peu à peu au mécanisme de vente de l'électricité au réseau public. Il convient d'accompagner les entreprises pour qu'elles puissent se positionner sur ces marchés. Ainsi, le GMPV-FFB a élaboré un guide d'information pédagogique sur le thème de l'autoconsommation, dans le cadre de sa campagne de communication nationale « Les relais de croissance pour le développement du photovoltaïque dans le bâtiment ». Un logiciel de dimensionnement et d'établissement d'offres en autoconsommation est en cours de développement (version résidentiel et version tertiaire). Enfin, pour appuyer la démarche de prescription, des fiches technico-économiques présentant des études de cas sont en cours de rédaction.

Pour en savoir plus

GMPV-FFB (Groupement des métiers du photovoltaïque), tél. : 01 40 69 52 24, www.gmpv.ffbatiment.fr