La Fédération Française du Bâtiment est une organisation professionnelle qui a pour but de représenter et défendre les entreprises de bâtiment
auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des autres acteurs de la construction.

Le Bâtiment, une richesse pour la France

Twitter FFB

espace adhérent

espace adhérent

Email utilisateur :

Mot de passe

Mémoriser ses identifiants

OK

Communiqués de presse

Jacques CHANUT réélu à la Présidence de la FFB

Le 17 mars 2017
Jacques CHANUT a été réélu, pour un second mandat de trois ans, à la présidence de la FFB lors du Conseil d’Administration qui s’est tenu aujourd’hui.

Le très large soutien obtenu à l’occasion de ce vote renforce la détermination de Jacques CHANUT à poursuivre son combat pour le développement des marchés. Il agira notamment pour :

  • lutter contre la fraude au travail détaché en réclamant les contrôles le soir et le week-end sur les chantiers, mais aussi chez les particuliers ;

  • simplifier la vie des entrepreneurs et artisans rendue complexe par un excès de réglementations et de normes comme la pénibilité ;

  • résoudre la fracture territoriale qui fragilise des pans entiers du territoire et leur population ;

  • transformer les transitions numérique et environnementale en opportunités de développement pour les métiers du Bâtiment ;

  • relancer l’apprentissage, malmené par huit ans de crise, et valoriser l’excellence pour faire progresser les métiers et les savoir-faire du secteur ;

  • imposer un syndicalisme patronal indépendant, sans financement public direct ou indirect.

 

Jacques CHANUT, 52 ans, est Président de l’entreprise de gros-œuvre CHANUT BATIMENT SAS à Bourgoin-Jallieu (38) depuis 1996 et de l’entreprise RAINERO à Voiron (38) depuis 2012. A l’issue du Conseil d’administration de la FFB, il a rappelé : « Il n’y a pas d’emploi sans entreprise. Il n’y a pas d’entreprise sans marché. Il n’y a pas de marché sans projet solide et réaliste. C’est pourquoi la priorité de mon deuxième mandat portera sur le développement de l’activité, l’assainissement de la concurrence et l’allègement des contraintes pour les entrepreneurs et les artisans ».


Le 17 mars 2017



Pour en savoir plus