Normes : quelles dates d'application ?

La date à partir de laquelle une norme est applicable est-elle celle figurant sur sa première page ? Que faire si le chantier est en cours à cette date ? Bâtimétiers répond à la question au vu du CCAG-Travaux 2009, applicable pour les marchés publics, et de la norme AFNOR NF P 03 001 - édition 2000, pour les marchés privés. Pour déterminer la date d'application d'une norme, il convient tout d'abord de distinguer deux types de normes : obligatoires et volontaires.
11:0008/06/2017
Rédigé par FFB Nationale
revue
Retrouvez ce dossier dans notre revue Bâtimétiers
Bâtimétiers Numéro 47 | Juin 2017

La norme est dite volontaire lorsque, sauf cas particulier, elle n'est pas d'application obligatoire. Elle s'applique donc généralement parce qu'elle est mentionnée dans un contrat (marché de travaux, commande de produits...).

Sa date d'application est donc liée à ce contrat.

Les normes codifient souvent ce que l'on désigne sous le terme de « règles de l'art », c'est-à-dire l'ensemble des règles techniques validées par l'expérience et admises par l'ensemble de la profession.

Si les normes sont modifiées pour établir de nouvelles règles de construction destinées à remédier à des sinistres récurrents, l'entrepreneur, quelle que soit la date d'entrée en vigueur de ces nouvelles normes par rapport à la date de signature de son marché, devrait proposer au maître d'ouvrage d'appliquer ces nouvelles règles. Dans ce cas, il doit avertir le maître d'ouvrage par écrit (lettre recommandée avec accusé de réception) des modifications à apporter aux travaux initialement prévus au marché et des coûts supplémentaires éventuels qu'entraînent ces changements, afin d'obtenir, le cas échéant, l'accord sur le devis complémentaire ou l'avenant. Si nécessaire, l'entrepreneur demande également une prolongation du délai d'exécution.

Certaines normes sont rendues obligatoires, par décret ou arrêté, pour des raisons de sécurité (équipement électrique, par exemple), de santé, d'hygiène ou de protection de l'environnement (stockage de produits pétroliers, par exemple).

En cas de changement de norme, la nouvelle réglementation s'impose alors aussi bien au maître d'ouvrage qu'à l'entreprise à partir de la date de son entrée en vigueur, fixée dans l'arrêté ou le décret qui l'a promulguée.

Si des nouvelles règles interviennent en cours de construction, le surcoût est à la charge du client. Il est impératif que l'entreprise informe alors par écrit (lettre recommandée avec accusé de réception) le maître d'ouvrage des nouvelles obligations, de leurs conséquences sur le marché concerné, de la nature des travaux supplémentaires nécessaires et du coût détaillé de ces travaux. Ces éléments sont indispensables pour établir ensuite un avenant prenant en compte le surcoût et/ou la prolongation du délai d'exécution qui peut en résulter.

 

Exemples de date d'application des normes dans les marchés publics

Dans le tableau ci-dessous, la date d'application se réfère au CCAG : si J ≠ 1, la norme s'applique au marché dont le mois d'établissement des prix est la date d'application indiquée.

 

Normes : exemples de date d'application pour les marchés publics
  
Pour contacter facilement votre fédération et accéder aux prochaines réunions
Vous n'êtes pas adhérent et vous cherchez une information ?