Loi marché du travail : que faut-il retenir ?

Afin de lever certains freins à l’emploi et de répondre aux difficultés de recrutement, plusieurs mesures opérationnelles viennent d’être adoptées 1. Certaines impactent très directement les relations de travail au sein des entreprises. Tour d’horizon.
9:2018/01/2023
Rédigé par FFB Nationale
revue
Retrouvez ce dossier dans notre revue Batiment Actualité
Batiment Actualité Numéro 1 | janvier 2023

Élections professionnelles : les règles relatives à l’électorat et à l’éligibilité des salariés assimilés ou représentant l’employeur sont clarifiées

 

La loi Marché du travail reconnaît la qualité d’électeurs aux salariés assimilés à l’employeur (également appelés cadres dirigeants). Mais ils restent inéligibles et ne peuvent donc pas être candidats aux élections du CSE 2.

Ainsi, les salariés représentant l’employeur (ceux ayant une délégation particulière d’autorité leur permettant d’être assimilés au chef d’entreprise ou qui le représentent effectivement devant le CSE) peuvent voter lors des élections professionnelles, mais ne peuvent pas présenter leur candidature (ils ne peuvent donc toujours pas être élus au CSE).

 

La loi prévoit une application rétroactive au 31 octobre 2022.

 

Rappel : les conditions d’électorat s’apprécient à la date du premier tour des élections professionnelles.

 

Abandon de poste vaut présomption de démission

 

Avant l’adoption de la loi Marché du travail, un salarié ne se présentant plus à son poste de travail était sanctionnable. Mais l’employeur ne pouvait en aucun cas présumer une démission de sa part.

Lorsque le salarié sommé de justifier son absence ne le faisait pas ou ne reprenait pas le travail, l’employeur était généralement amené à devoir le licencier pour faute. Or, ce type de rupture du contrat de travail était considéré comme une rupture involontaire d’emploi, permettant, le cas échéant, une prise en charge par l’assurance chômage (contrairement à la démission).

Contenu réservé aux adhérents FFB

  • Profitez aussi de conseils et de soutien

    Des services de qualité, de proximité, avec des experts du Bâtiment qui connaissent vos enjeux métier et vous accompagnent dans votre quotidien d'entrepreneur.

  • Intégrez un réseau de 50 000 entreprises

    La FFB est fière de représenter toutes les entreprises du bâtiment, les 2/3 de nos adhérent(e)s sont des entreprises artisanales.

  • Bénéficiez des dernières informations

    Recevez Bâtiment actualité 2 fois par mois pour anticiper et formez-vous aux évolutions des métiers ou de la législation.

Pour contacter facilement votre fédération et accéder aux prochaines réunions
Vous n'êtes pas adhérent et vous cherchez une information ?