2024, année olympique : gardons la flamme !

EDITO | 2024 sera une année olympique : Dès cet été, Paris célébrera la 33ème édition des Jeux Olympiques et Paralympiques ; au même moment, Lyon et notre région mettront la touche finale à l’accueil de la compétition mondiale des métiers WorldSkills, prévue en septembre prochain à Eurexpo.

16:2508/01/2024

Edito-SMinot-Janv24Ces événements exceptionnels nous invitent plus que jamais à nous rassembler autour des valeurs véhiculées par le sport, l’excellence, la combativité, la résilience, autant de valeurs que l’on partage très largement dans nos entreprises et sur nos chantiers. Mais, en cette année olympique, ce sont aussi les vertus de l’effort et de la persévérance qui sont particulièrement célébrées et qui doivent tout autant nous inspirer.

L’organisation des JO à Paris en 2024 a été une aventure de longue haleine, débutée par une candidature déposée en 2015. Les neuf années écoulées depuis lors ont été jalonnées de défis, d’efforts et de rebondissements avant d’aboutir à la sélection de Paris face à Los Angeles. Il en est de même dans notre région Auvergne-Rhône-Alpes où plus de six ans auront été nécessaires pour concrétiser la candidature de Lyon à l’accueil de la compétition mondiale WorldSkills. Rappelons-nous l’étape décisive de Kazan en 2019, où nous nous sommes rassemblés et avons constitué, avec Philippe Lansard et Jacques Blanchet, la représentation régionale du bâtiment pour défendre avec succès la candidature française à Lyon.

Que dire également de nos jeunes talents qui représentent si bien nos métiers dans cette compétition WorldSkills ? Depuis leur apprentissage, leur sélection régionale jusqu’aux compétitions nationale et internationale, ils se sont fixés des objectifs, se sont patiemment préparés et méticuleusement entrainés, ont subi des revers pour certains mais se sont relevés … pour ne jamais cesser de croire en leurs chances !

Inspirons-nous de ces vertus pour engager 2024 : La conjoncture va rester exigeante pour nos entreprises, avec la limitation à peau de chagrin du PTZ, la suppression du Pinel, la complexification de MaPrimeRénov, des taux d’intérêt et des coûts de l’énergie encore élevés mais qui pourraient, souhaitons-le, s’atténuer. Préparons-nous à affronter ce cycle sans perdre de vue le temps long, celui de la croissance démographique de notre région, celui des besoins avérés de logements, celui de la décarbonation, celui de la transformation de nos entreprises par l’innovation. Ne perdons pas de vue la nécessité de nous fixer nous-même nos objectifs et de continuer à dessiner ensemble une vision à long terme pour notre secteur du bâtiment.

S’il était encore un exemple pour poursuivre l’analogie olympique et confirmer la nécessité impérieuse de se projeter dans l’avenir, c’est bien celui des Alpes françaises qui ont déposé avec succès leur candidature pour accueillir les Jeux Olympiques d’hiver en 2030. Il nous reste 6 ans pour nous préparer et saisir cette opportunité. La vision à long terme est sans doute une clé essentielle pour organiser des JO ; elle est aussi incontournable pour bâtir l’avenir de notre secteur et assurer la pérennité de nos entreprises.

 

En cette année olympique, je nous engage à aborder les défis qui se présentent avec la même détermination que celle qui a permis à Paris d’accueillir les jeux ou à Lyon d’accueillir les WorldSkills. « Where there is a skill, there is a way » :  Faisons de 2024 une année où les entreprises de bâtiment surmontent les obstacles et préparent l’avenir avec confiance. Restons déterminés, combatifs et solidaires…la flamme est chez nous jusqu’en 2030 !

Pour contacter facilement votre fédération et accéder aux prochaines réunions
Vous n'êtes pas adhérent et vous cherchez une information ?