Bâtiment actualité numéro 3 - Février 2019

Emparez-vous du marché !

Edito 3
février 2019
02/2019

Raté?! Une communication gouvernementale a récemment semé la confusion en laissant croire à la possibilité pour tous de changer sa chaudière pour 1  €.

Certes, on peut proposer un reste à charge très faible en déduisant de la facture la prime CEE bonifiée « Coup de pouce » et la subvention ANAH « Habitez mieux agilité », qui finance jusqu'à 50 % des travaux.

Rédigé par Jacques Chanut - Président de la FFB

Egalement dans ce numéro

3 février 2019

FFB Nationale
9:0020/02/2019

Tous les articles

  • Dossier
    Accueil|Gérer mon entreprise|DEVIS, PUBLICITE ET RELATIONS CLIENTS|Faire ma publicité|undefined
    {8DF39A22-A339-41C1-B053-B872863A5978}

    Site internet de l'entreprise : comment créer et protéger son nom de domaine ?

    FFB Nationale
    11:0020/02/2019
    Le nom de domaine désigne l'adresse de votre site Internet. Il est important de bien le choisir et le protéger, car il contribue à l'identification en ligne de votre entreprise et affectera votre visibilité sur les moteurs de recherche.
    Contenu réservé aux adhérents FFB
  • Dossier
    Accueil|Gérer mon entreprise|ORGANISER MON CHANTIER|Prévention des risques chantier|undefined
    {500EBBEC-EC17-408F-9862-9349E8C0FB71}

    Habilitation électrique : de nombreux professionnels concernés

    FFB Nationale
    11:0020/02/2019
    Depuis le 1er janvier, l'employeur peut remettre à ses conducteurs de PEMP (1) ou de grues réalisant des travaux strictement aériens (sans impact sur les réseaux souterrains) l'AIPR, sur la base d'une habilitation électrique valide.
    Contenu réservé aux adhérents FFB
  • Dossier
    Accueil|Gérer mon entreprise|PASSER ET EXECUTER UN MARCHE|Chantiers à l'étranger|undefined
    {82FF800C-BFEF-452D-920D-BB503A262EEA}

    Brexit : comment vous y préparer ?

    FFB Nationale
    11:0020/02/2019
    Le 29 mars, le Royaume-Uni ne devrait plus faire partie de l'Union européenne (UE). Le parlement britannique ayant rejeté le projet d'organisation des relations avec l'UE après cette date, une sortie sans accord est, aujourd'hui, l'option la plus probable. Le report de la date du Brexit ou le maintien du Royaume-Uni dans l'UE (si celui-ci révoque la procédure de sortie) restent possibles. En cas d'absence d'accord (no deal), le secteur français du bâtiment ne sera touché qu'à la marge. Toutefois, certaines entreprises pourraient s'en trouver pénalisées. Voici les principaux points de vigilance à respecter.
    Contenu réservé aux adhérents FFB
  • Actualités
    Accueil|Actualités du bâtiment|undefined|undefined
    {B165ECC5-4E37-40BF-AA2A-22A0224A53AE}

    Bilan de l'entreprise : Comment le faire parler entre les lignes ?

    FFB Nationale
    11:0020/02/2019
    Une analyse détaillée du bilan vous permet de porter un diagnostic sur la structure financière de votre société. Si elle est déséquilibrée, des mesures correctrices seront à prendre. N'oubliez pas qu'une entreprise peut être en cessation des paiements malgré une situation bénéficiaire... L'oxygène de votre entreprise, c'est sa trésorerie présente, et non celle espérée !
    Contenu réservé aux adhérents FFB
  • Actualités
    Accueil|Actualités du bâtiment|undefined|undefined
    {CEFDA3F5-5073-42BD-9CD9-F7112A1BD9F5}

    Cotisations salariales : la limite de réduction est fixée à 11,31%

    FFB Nationale
    11:0020/02/2019
    La limite maximale de la réduction de cotisations salariales sur la rémunération des heures supplémentaires a été fixée à 11,31%. Elle correspond aux cotisations d'assurance vieillesse, de retraite complémentaire et à la CEG (1) (tranche 1).

Derniers numéros