Diag Éco-flux : matière, eau, énergie, déchets : un accompagnement désormais adapté au BTP

Grâce à l’action de la FFB, les entreprises du BTP peuvent engager une démarche environnementale leur permettant de réaliser rapidement des économies. Voyons comment.
9:0006/10/2021
Rédigé par FFB Nationale
revue
Retrouvez ce dossier dans notre revue Batiment Actualité
Batiment Actualité Numéro 16 | Octobre 2021

Le « Diag Éco-flux » est un projet opéré par Bpifrance et financé par l’Ademe, destiné aux entreprises de tous les secteurs d’activité.

Ayant expérimenté le dispositif auprès d’entreprises du BTP, la FFB s’est mobilisée pour l’adapter au secteur, en tenant compte notamment de particularités liées aux chantiers.

Quel est l’objectif du programme ?

L’objectif du diagnostic est d’identifier les actions à mettre en place pour optimiser les consommations d’énergie, d’eau, de matière et diminuer la production de déchets tout en réalisant des économies financières à court terme (moins d’un an).

Un pari gagnant pour l’entreprise et pour l’environnement.

 

L’entreprise de BTP est accompagnée par un expert (agréé par Bpifrance et l’Ademe).

 

Son action débute par une visite de l’entreprise et d’un ou deux chantiers.

À la suite de quoi, elle obtient :

  • une synthèse des principaux enjeux environnementaux de son activité ;
  • un bilan des flux énergie, déchets, eau, matière ;
  • un plan d’action global chiffré et hiérarchisé ;
  • une analyse des actions prioritaires à mettre en place pour réaliser des économies à court terme.

Une fois le plan d’action validé avec l’expert, l’entreprise bénéficie d’un suivi sur 12 mois pour démarrer sa mise en œuvre.

Des actions simples sur les flux d’énergie, de matière, d’eau et de déchets pour réaliser rapidement des économies et réduire votre impact environnemental

Qui est éligible au Diag Éco-flux BTP et à quelles conditions ?

Sont éligibles les entreprises du BTP qui comptent entre 20 et 250 salariés (effectif SIRET).

Ce programme est financé à 50 % par l’Ademe.

Le reste à charge dépend de l’effectif de l’entreprise (entre 2 000 et 3 000 € HT maximum).

 

 

Depuis plusieurs années, nous avons engagé une démarche de tri des déchets. Avec Diag Éco-flux, nous souhaitions aller plus loin. Ce programme personnalisé nous a permis d’optimiser notre schéma d’organisation, de tri et d’élimination des déchets. Après analyse des données, nous avons pu détecter les anomalies au sein de notre système de tri et ainsi réfléchir aux solutions à mettre en œuvre pour gagner en efficacité.

Fabien BOUILLER, dirigeant de la société Sorama, en Auvergne.

Pour aller plus loin

Contactez votre fédération départementale.

 

Pour souscrire au programme Diag Éco-flux : bpifrance.fr

Pour contacter facilement votre fédération et accéder aux prochaines réunions
Vous n'êtes pas adhérent et vous cherchez une information ?