La Fédération Française du Bâtiment est une organisation professionnelle qui a pour but de représenter et défendre les entreprises de bâtiment
auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des autres acteurs de la construction.

Le Bâtiment, une richesse pour la France

Twitter FFB

espace adhérent

espace adhérent

Email utilisateur :

Mot de passe

Mémoriser ses identifiants

OK

Communiqués de presse

Bâtiment 2.0 : la FFB fait des propositions

Le 09 décembre 2014
Depuis plus de dix ans, le BIM - maquette numérique – est un sujet important pour la FFB afin d’anticiper les évolutions et de sensibiliser au sujet les artisans et entrepreneurs.

Devant une attente de plus en plus grande de la part de ses adhérents, la FFB en a fait une priorité, notamment en nommant Michel Droin, chef d’entreprise de second œuvre, comme référent « Maquette numérique ». L’objectif de sa mission est d’améliorer les échanges entre les acteurs d’un projet pour construire mieux et à moindre coût.

 

La contribution de la FFB comporte quatre points essentiels :

  • organiser des opérations pilotes réelles, utilisant de manière collaborative la maquette numérique de la conception à la réalisation du chantier puis à l’exploitation avec remise de la maquette au maître d’ouvrage;

  • inciter l’État français à être moteur sur le sujet du numérique ;

  • agir pour que la norme IFC Iso (norme internationale destinée à faciliter l’interopérabilité des logiciels dans le Bâtiment) devienne une norme européenne et s’impose de ce fait aux éditeurs;

  • officialiser le format BIMétré (nouveau standard pour l'échange de fichiers entre les logiciels de gestion de chantier, de métré et de CAO).

 

Jacques Chanut, Président, indique « Nous devons veiller à ce que le BIM soit accessible à moindre coût aux PME et aux artisans et qu’il laisse aux entreprises toute latitude pour apporter leur plus-value technique en phase d’exécution. Nous croyons beaucoup à la maquette numérique. En regroupant sur un même système informatique tous les plans, toutes les réservations, les annotations, on ne peut que gagner du temps, et donc faire des économies sur la construction en évitant des erreurs.  Il faut regarder les systèmes de production sur nos chantiers là où des gains de productivité peuvent être réalisés, tout en gardant l'esprit architectural français pour répondre à l'attente de nos concitoyens ».


Le 09 décembre 2014



Pour en savoir plus