La Fédération Française du Bâtiment est une organisation professionnelle qui a pour but de représenter et défendre les entreprises de bâtiment
auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des autres acteurs de la construction.

Le Bâtiment, une richesse pour la France

Twitter FFB

espace adhérent

espace adhérent

Email utilisateur :

Mot de passe

Mémoriser ses identifiants

OK

Actualités

Conjoncture à début septembre 2019

Le 10 septembre 2019

Le logement neuf recule depuis le début de l’année, les permis et les ouvertures de chantier abandonnant 5,0 % et 4,1 % en glissement annuel sur sept mois à fin juillet 2019. Pour autant, la fin de l’année s’annonce mieux orientée, compte tenu d’une amorce de reprise qui se dessine sur le segment de l’individuel d’une part, les ventes en diffus progressant de 4,7 % depuis le début de l’année et les permis affichant une petite hausse de 1,3 % sur les trois derniers mois, et d’une stabilité sur le premier semestre de la commercialisation dans le collectif d’autre part. Il faut y voir les effets bénéfiques d’une large ouverture du crédit immobilier, notamment en faveur des ménages modestes évincés du marché suite à la dégradation de l’environnement institutionnel en 2018.

 

Le non résidentiel neuf affiche, quant à lui, des tendances favorables. Les surfaces autorisées et commencées, hors locaux agricoles, progressent respectivement de 15,6 % et 4,7 % en glissement annuel sur sept mois à fin juillet 2019. L’accélération des permis sur les trois derniers mois (+23,0 %) devrait dynamiser plus encore l’activité sur le second semestre.
Quant à l’amélioration-entretien, après une chute d’activité (-2,3 %) au premier trimestre 2019 par rapport au même trimestre de 2018, l’inflexion de tendance observée au deuxième trimestre (+0,5 %) et les perspectives assez bien orientées pour les prochains mois laissent envisager, là encore, une deuxième partie d’année bien meilleure.

 

En conséquence, eu égard également aux carnets de commandes toujours bien garnis, l’activité bâtiment s’afficherait a minima en hausse de 1,3 % en volume sur l’ensemble de l’année 2019. Du côté des effectifs, de l’ordre de 25 000 postes, y compris intérim en équivalent-emplois à temps plein, seraient créés.
Par ailleurs, à l’échelon national, la situation financière des entreprises de bâtiment semble s’améliorer un peu, avec un récent redressement des trésoreries et des marges. Toutefois, cette évolution s’explique pour partie par le double effet non pérenne du versement du CICE au titre de 2018 et de la mise en place des baisses de charges qui l’a remplacé dès le début 2019.

[…]

 

Lire le discours de Jacques Chanut - Conférence de presse (.pdf)


Le 10 septembre 2019