La Fédération Française du Bâtiment est une organisation professionnelle qui a pour but de représenter et défendre les entreprises de bâtiment
auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des autres acteurs de la construction.

Le Bâtiment, une richesse pour la France

Twitter FFB

espace adhérent

espace adhérent

Email utilisateur :

Mot de passe

Mémoriser ses identifiants

OK

Vous êtes ici > > > >

OK

Bâtimétiers N° 11 - 2008 | Finitions/aménagement

Peinture

Exécution d'un chantier dans les règles de l'art

Pratique, complet, facile à consulter, le guide UPPF-FFB sur les conditions d'exécution des travaux de peinture peut se révéler précieux.

Il n'est jamais inutile de rappeler quelles sont les règles d'exécution d'un chantier, encore moins de les répertorier. C'est ce que vient de faire l'UPPF-FFB au sujet des travaux de peinture. Les 26 pages de ce document intitulé Réussir son chantier - Les conditions d'exécution des travaux de finition se divisent en trois grandes parties : «Arguments techniques », «Arguments juridiques», «Arguments hygiène et sécurité». Le mot « arguments » n'est sans doute pas trop fort. Parallèlement à l'objectif de (ré)informer les entrepreneurs, chefs de chantier et conducteurs de travaux sur les règles qui forment le socle de leur métier, le document leur délivre des conseils sur la manière de faire valoir leurs prérogatives sur un chantier, de faire respecter leurs propres règles professionnelles et de préserver leurs intérêts.

Orchestrer la réception des supports

C'est tout particulièrement le cas de la première partie, où le document rappelle la nécessité de « demander aux autres corps d'état de respecter leurs propres règles de l'art ». Il aborde, sur ce thème, la question délicate de la réception des supports, via l'analyse de leur état (ordinaire, courant, soigné...) et le rappel des tolérances d'aspect et autres spécifications. Ces données, qui intègrent aussi les taux d'humidité, se déclinent en fonction du type d'ouvrage : béton, plâtre, enduits au mortier hydraulique, etc. D'autres points sont abordés : l'exigence d'un environnement de chantier propre, sain et chauffé, la reconnaissance des fonds, l'importance de s'accorder avec le maître d'ouvrage sur un niveau de qualité finale (A, B ou C), etc. Sans oublier de précieux conseils tels que ne « pas négliger l'écrit et de se référer au DTU ». Dans chaque partie, une vignette vient mettre l'accent sur cinq points « à retenir impérativement ».

Le volet juridique traite successivement des marchés privés et publics. Les points abordés sont le planning, le respect des délais et le fonctionnement des pénalités. Quant au chapitre sur l'hygiène et la sécurité, il insiste sur l'importance de travailler dans de bonnes conditions de chantier, mais aussi de rédiger des plans de prévention complets et réactualisés, avec identification des risques. Ce document est disponible auprès de l'UPPF-FFB.

Pour en savoir plus

UPPF-FFB (Union professionnelle peinture finitions), tél. : 01 40 69 53 73.